Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Presentation

  • : Le blog de Frédérique Ramos, poète.
  • : Ce blog a pour objet de partager mon univers artistique: Poésie, Musique, Arts...
  • Contact

Profil

  • Frédérique STERNBERG-RAMOS
  • J'écris de la poésie depuis que j'ai quinze ans: c'est une passion! J'aime chanter (choeurs et chant lyrique au Conservatoire). Je prends aussi plaisir à dessiner et peindre, à lire, à écouter de la musique.
J'aime beaucoup les animaux et tous ces magnifiques paysages que nous offre la nature partout dans le monde...
  • J'écris de la poésie depuis que j'ai quinze ans: c'est une passion! J'aime chanter (choeurs et chant lyrique au Conservatoire). Je prends aussi plaisir à dessiner et peindre, à lire, à écouter de la musique. J'aime beaucoup les animaux et tous ces magnifiques paysages que nous offre la nature partout dans le monde...

CONTES ET RECITS

Recherche

Pages

Liens

11 janvier 2010 1 11 /01 /janvier /2010 18:31




          LES TEMPS DE PAIX




Comme un vent pur au long des mers,
Comme une absence de l'hiver
Fleurissant d'aube au creux des villes
Ses transparences immobiles,
Comme une éclosion d'âme vierge
Où l'amour céleste s'immerge
Quand le monde incline au silence
A la douceur, à l'espérance,
Dépouillé d'or et d'artifices,
Etranger à toute injustice,

Telle est la paix que l'homme appelle
Dans les mosquées, dans les chapelles
Dans les prisons, dans les forêts
Dans les déserts, dans les palais,
Il n'est de lieu pour l'ignorer
Ni pour la fuir ou la cacher.

Naîtront enfin les Temps de Flamme,
Les Temps de Joie et de coeur calme
Où se bâtiront dans le ciel
Les cathédrales spirituelles
Pour un seul peuple de la terre,
Un même peuple sans frontières
Pétri de milliers de pensées,
De mots, de couleurs et d'idées
Sous le scintillement sacré
D'une éternelle Liberté!

Frédérique Ramos.

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 11:52


Sur la barque des doux sentiments, l'amour voyage avec bonheur le long d'une rivière de tendresse et de délicatesse.

                                            *****************


Cheminer à deux sur le chemin ensoleillé de l'existence, sous le reflet doré des champs de blé et l'ombrage des grands arbres rend l'âme plus forte.

        Près de Binche par Jean-Marie HUET
                              

                            *******************

Tel l'oiseau qui se penche vers les flots verts pour y étancher sa soif, ainsi mon coeur se penche vers toi pour y puiser sa force vitale.

          A couple of Swans par pimousse3000


                           ***********************

A l'horizon se profile la mer, à l'horizon se profile ton visage qui n'en finit pas d'éclairer mon ciel intérieur.


                a peaceful beach ... par zuki12



                            *************************************************
Partager cet article
Repost0
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 21:32
 
POUR METTRE LE SON, PLACER LA MAIN SUR LE TRIANGLE A GAUCHE.

  Image associée                                 


         
                    PLAIDOYER POUR LA PAIX


Tant de douleur nous vient au coeur
En écoutant les voix du monde!
Chaque nouvelle au fil des ondes
Nous parle de honte et d'horreur!
La guerre hurle et nous menace,
Conflits de foi, haines de races,
Violence aveugle des passions,
Perte d'honneur et corruption,
Comment pouvons-nous endurer
La folie de l'humanité?

Comment armer notre parole?
Quel pourrait être notre rôle,
Nous qui sommes petites gens,
Coeurs trop émus, bras impuissants,
Loin du pouvoir et loin du sang,
Non pas bourreaux, non pas victimes,
Mais spectateurs de tant de crimes,
Dites, que pourrions-nous bien faire,
Nous qui refusons de nous taire?

Nous voulons crier: "Arrêtez!"
Mais nos voix restent sans effet,
Nous allons fièrement voter,
Mais rien ne change en vérité!
Comment accrocher le mot "Paix"
Aux grilles de tous les palais,
Au coin des rues de tous pays,
Au fond des plus sombres esprits?

L'homme est comme un démon guerrier,
Sans cesse, il part pour convoiter
Ici et là, ce qu'il n'a pas,
Et sur ses pas, sonnent les glas.
Alors, nous tous, petites gens,
Qui parlons pour les innocents,
N'ayons point honte de clamer,
Où que nous puissions nous trouver,
Qu'il faut apprendre à exister
L'esprit tranquille et pacifié
Auprès de nos êtres aimés.

Frédérique Ramos

Image associée

 


Image associée

Image associée

 

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 20:39

 

4698217700_3c4ed1fb3e.jpg       

                                          

                    
NOCTURNE

 

 

 

          Musiques du ciel   
          qui se murmurent la nuit

à l’oreille des enfants

innocents

Paroles secrètes d’anges

dans les chambres dormantes…

 

L’Invisible rayonne.

 

Et des mots de douceur

s’échappent

glissent au creux des songes

dessinent des images stellaires

radieuses

Les messagers s’éclipsent

La nuit palpite

Les vents cosmiques referment

les fenêtres de l’Invisible

 

Tout redevient

absolument normal…

 

  

                             Frédérique RAMOS

Partager cet article
Repost0
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 13:52

 Pour mettre le son: placer la main sur le triangle à gauche. 

 

 

 

 

        POEME-PRIERE   POUR  NOEL

 

 

 Que Noël soit la fête éblouie de l’Amour

Et que s’allume au cœur de chaque homme sur terre

Une bougie d’espoir, un cristal de lumière,

Pour une nuit de paix qu’à loisir il savoure.

 

Que se taise un instant toute rumeur guerrière,

Que plus un seul enfant n’endure de misère

Dans son corps si fragile ou son esprit si clair,

Que s’endorme le Mal sous les givres d’hiver.

 

Que les mots malfaisants se nimbent de douceur,

Que les gestes violents transformés en caresse

Changent la peine en joie et la terreur en liesse,

Et que toute âme humaine apprenne la candeur.

 

Que se tende une main vers l’ancêtre oublié,

Que s’écrive une lettre à l’amoureux blessé,

Que se donne un regard, que s’offre une pensée,

Que s’éclaire un sourire aussi doux qu’un baiser.

 

Que s’envole très haut cette simple prière

Pour que les anges blancs des pays planétaires,

Perdus dans leurs forêts de songes visionnaires,

L’accrochent au sommet des grands arbres stellaires.

 

Que Noël chante alors ses musiques de fête,

Par l’amour ébloui de chaque homme sur terre,

Et qu’en sa nuit de paix la divine lumière

Eclose un pur cristal teinté d’aubes célestes.

 

 

                                  
                Frédérique    RAMOS

 

 

 

                       4589976456_fe954fd1fe.jpg





 

                

 




Partager cet article
Repost0
15 décembre 2009 2 15 /12 /décembre /2009 17:41

Pour mettre le son: placer la main sur le triangle à gauche.

4646023292_094ae3be26.jpg

                                                      
                    
                        Il était une fois une mer au vent pur...


                   Il était une fois
                   une mer au vent pur
                   qui cherchait une plage
                   où reposer ses vagues,
                   elle avait essuyé des tempêtes violentes
                   et meurtri son visage aux parois des récifs,
                   elle avait transporté des vaisseaux magnifiques
                   et bercé dans ses creux d'écume fleurissante
                   mille et mille dauphins et baleines d'argent...
                   Elle était un peu lasse sous l'infini des cieux,
                   saturée d'horizons
                   et noyée de silence...
                   Elle rêvait sans fin d'un sable doux et tendre
                   où sa lame pourrait à loisir se détendre,
                   un sable aux poudres d'or, tout crissant de légendes,
                   qui lui raconterait le pas léger des hommes...

                          
                                         Frédérique Ramos

                                 



                     Il était une fois un papillon de vent...



                      
Il était une fois
                      un papillon de vent
                      qui flottait sur la brise et riait des nuages...

                      O douceur de l'éther quand dansent les grands vents,
                       ses aînés flamboyants qui purifient l'espace,
                       tourbillonnent sans fin en se jouant du Temps!..
                       

                      Ce n'était qu'un enfant,
                       un papillon de vent
                       comme un soupçon d'aurore,
                       un friselis de vague,
                       une esquisse de chant,
                       un tendre amour naissant...
                       en lui s'était enclose
                       la pureté du ciel
                       et la fraîcheur des anges.

           
                      Il était impatient de ses métamorphoses,
                      il rêvait d'être fort, de dominer les airs
                      de se changer en aigle ou goéland de vent,
                       doté d'ailes immenses qui soumettraient le Temps...

                                         Frédérique Ramos

 

                       4696541709_4d414b1d5c.jpg





                 



                            Il était une fois une fenêtre close...


                    Il était une fois
                    une fenêtre close
                   qui s'ennuyait un peu de regarder dehors
                   un paysage muet qui ne bougeait jamais.
                    Elle avait pour parure une vitre bien claire,
                    transparente et très lisse où les pluies ne restaient
                    que l'instant d'un sillon de gouttes étoilées...

                    Elle rêvait souvent
                   de longs déserts mouvants
                   et de vagues altières chevauchant l'horizon,
                   elle avait dans l'esprit
                   des images de vents
                   balayant tout l'espace
                   le temps d'un vol d'oiseaux...

                    Dans la monotonie
                    figeant tous ses reflets,
                    elle sentait mourir
                    son âme translucide.

                    C'est alors qu'il advint
                      un fait hors du commun:
                      de plus en plus rebelle à sa mission native,
                      elle devint opaque et dense, et maladive,
                      et l'on vit se graver sur son verre noirci
                     l'image d'un grand aigle aux ailes déployées
                     qui pourfendait l'éther vers l'or des galaxies...


                                               Frédérique Ramos




4648475098_956dcdd316.jpg
                                       

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2009 2 03 /11 /novembre /2009 16:54

Ceci est le premier article de votre blog. Il a été créé automatiquement pour vous aider à démarrer sur overblog. Vous pouvez le modifier ou l'effacer via la section "publier" de l'administration de votre blog.

Bon blogging

L'équipe d'overblog

PS : pour vous connecter à votre administration rendez-vous sur le portail des blogs overblog

Partager cet article
Repost0