Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Presentation

  • : Le blog de Frédérique Ramos, poète.
  • : Ce blog a pour objet de partager mon univers artistique: Poésie, Musique, Arts...
  • Contact

Profil

  • Frédérique STERNBERG-RAMOS
  • J'écris de la poésie depuis que j'ai quinze ans: c'est une passion! J'aime chanter (choeurs et chant lyrique au Conservatoire). Je prends aussi plaisir à dessiner et peindre, à lire, à écouter de la musique.
J'aime beaucoup les animaux et tous ces magnifiques paysages que nous offre la nature partout dans le monde...
  • J'écris de la poésie depuis que j'ai quinze ans: c'est une passion! J'aime chanter (choeurs et chant lyrique au Conservatoire). Je prends aussi plaisir à dessiner et peindre, à lire, à écouter de la musique. J'aime beaucoup les animaux et tous ces magnifiques paysages que nous offre la nature partout dans le monde...

CONTES ET RECITS

Recherche

Pages

Liens

26 juillet 2021 1 26 /07 /juillet /2021 17:22

   vague, mer, océan, eau, plein airhttps://medias.pourlascience.fr/api/v1/images/view/5a82a3628fe56f68c3649204/wide_1300/image.jpgLes vagues chahutent le niveau de la mer | IRD le Mag' 

SUR L’ENCRE BLEUE…

 

Sur l’encre bleue des vagues mouvantes

Qui peignent un horizon pur,

Parapher mes douces rêveries

De murmures aquatiques et de vents

Tandis que le monde scintille

À la pointe d’un ciel dormant

Pareil à un songe utopique

Envolé de nos âmes légères…

Oublier les ombres

Enveloppant la terre,

S’échapper à soi-même

Dans les rouleaux d’écume

Sur l’encre indéfinie

D’un temps qui s’est perdu…

 

Le spectacle des vagues en Bretagne - Détours en France

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2021 1 26 /07 /juillet /2021 16:56

 

            L'ETE

 

L’été, à petits pas de pêche,

Avance en ombre et en soleil

Sur les pelouses qui sommeillent,

Bercées par les torpeurs légères.

Même le vent s’est allongé

Pour tisser de fils ondulants

Ses fougueux rêves de voyage.

Il manque au ciel son mouvement

De blancs nuages pèlerins.

Même les marées se reposent,

Roulent lentement vers les berges

Comme des chevaux qui vont l’amble…

Partout le monde ralentit,

Gonflé d’azur et de lumière

Tandis que les fleurs épanouissent

En courbes douces leurs corolles.

Dans l’air aux couleurs éclatantes,

La barque de nos sens chavire,

Un mystère de scintillances

Comble les âmes et les cœurs.

L’été peint sur les paysages

Les pourpres reflets du couchant

Dans la chaleur tendre du soir

Quand tout s’envoûte de parfums…

 

Soleil couchant et marguerites - Le Petit Royaume de Douceur de Lily

 

Été, Soleil, Couchant, Blé, Champ

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2021 6 24 /07 /juillet /2021 17:18

Quand la musique laisse indifférent | Radio-Canada.ca

        

 

Aujourd'hui mes mots violoncelles
Tissent des feuillages
D'étoiles et d’oiseaux,
Ils disent l'amour doux
Couleur de jade clair et de velours profond.
Aujourd' hui mon poème est piano
Et ses touches vibrantes
Chantent des concertos pour les grands océans,
Les vagues écumeuses
Montent au long des phrases
Suivant le souffle long des alizés marins...
Aujourd'hui mon verbe est violon
Son archet glisse au long
De champs de blés dorés qui dansent sous les brises...
Mes gammes de phonèmes mélomanes
Cherchent le juste accord,
La vocalise exquise,
Et tous mes mots jouent de la flûte
Pour enchanter la lune
Ils gambadent gaiement
Tels de petits danseurs sautant de toit en toit..
Tous les jours, sans arrêt
Mes poèmes jouent de la harpe,
Ils cherchent la magie des harmonies sacrées
Celles de Pan, celles d'Orphée ou d'Apollon,
Celles des métamorphoses
Des sons en mots, des mots en sons
Car toute parole est vibration
Depuis l'aube
Lointaine
De la Création...

 

Galerie photos

https://bulletindescommunes.net/wp-content/uploads/2020/06/la-fete-de-la-musique.jpgInédit : Sacem Université présente les podcasts "La petite Musique du  Cerveau" - La Sacem

 

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2021 6 24 /07 /juillet /2021 17:10

 TABLEAU INSTRUMENTS DE Musique Fait à la Main Peinture À Cadre Photos  G02688 - EUR 64,80 | PicClick FRTableaux sur toile Instruments de musique • Pixers® - Nous vivons pour  changer

                                          POÉSIE ET MUSIQUE

Comme une rivière d' arpèges
Coulent mes mots chercheurs de lumière...
L' harmonie des voyelles
Ruisselle en flammes étincelantes,
Mon esprit s'immerge en elles.
Et voici que le sens enrichi de symboles,
Gonflé de métaphores,
Pénètre dans des palais de splendeur
Tel un voleur des mille et une nuits...
L’âme, on ne sait pourquoi,
S' exalte au passage des sons
Qui soutiennent, telles les arches d' un pont,
L'architecture géométrique des vers.
Tout s'allie magnétiquement, tout résonne,
Tout assone!
Alors les consonnes allitérantes
Opèrent leur entrée en majeur ou mineur,
Évocatrices de gloire,
Capteuses de mystère,
Fluides et subtiles telles les cordes d'un funambule
Tendues au-dessus d’immenses falaises,
Elles structurent le poème
Grâce à leur nombre d'or secret.
Sachez que tout ceci file, bondit, rit, se faufile
Mystérieusement
Dans les cavernes de notre conscience...
Une magie s' opère,
Étrange mariage de la forme et du sens,
De la poésie avec la musique.
Les vers deviennent des arias, des berceuses,
Des mélodies, des cantilènes,
Et des cantates et des ballades...
J' ose dire aussi des polyphonie

Lorsque les sonorités qui s'entrecroisent
Résonnent au clair de notre esprit,
Pareilles à des milliers de chœurs d' enfants
Aux voix pures et exquises...
Poésie et musique ne font qu'un!
Le sens et le son des mots sont des aurores boréales,
Des feux d'artifice flamboyants!
Nous approchons l'extase divine
Née de la transcendance du rythme originel
Uni à la parole sacrée.
C' est un incomparable,  inestimable cadeau des Dieux
Offert à notre humanité !

 

 

Quel est le pouvoir de la parole ? École occidentale de méditation

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2021 6 24 /07 /juillet /2021 16:58

 

https://medias.lavie.fr/api/v1/images/view/5f5fe69cd286c27dd424b086/width_1000/image.jpg

 

                            Un petit cœur de vent

Palpite

Douceur de vie

Mon âme écrit

Des pages d’oiseaux

Où volent

Mille pensées lumière

Le monde écoute

Les battements du temps

Les mers limpides

Rêvent des aubes de lune

À l’heure où les nuages

Voyagent vers l’infini…

 

Le Var est placé en vigilance jaune pour vent violent ce dimanche

Qu'est-ce qu'un pied-de-vent ? - Magazine M6Météomenu-cantine – La Bazoge

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2021 6 24 /07 /juillet /2021 16:43

  Mais au fait, d'où vient le mythe de la licorne ? - NeozOne

 

 

 MA LICORNE DE RÊVE

 

 

Frémissement de l’eau

Bruissement des feuilles,

La forêt attentive

Écoute le battement léger de la terre

À peine frôlée par ses sabots de vent et de rêve…

Elle arrive

Elle m’appelle,

Ma licorne blanche

Aux yeux d’amour inconditionnel !

L’espace se change, s’étoile, semble s’agrandir à l’infini...

Sa crinière flotte dans l’air

Toute perlée de bulles de ciel,

Elle vient de l’au-delà du monde réel

De l’au-delà des temps humains…

Sa beauté

Rayonne doucement sur les arbres

Tel un soleil sur la mer.

Je n’ose poser la main

Sur elle

Si pure et si soyeuse…

Déjà elle s’en repart

Tel un songe au lever de l’aube

Tel un reflet de lune posé au fond d’un puits,

Ne laissant trace

Que d’un parfum exquis…

 

Licorne — La Bibliothèque ImpérialeMais au fait, d'où vient le mythe de la licorne ? - NeozOne

 

Licorne — La Bibliothèque Impériale

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2021 6 24 /07 /juillet /2021 16:32

 

 

Quels sont les premiers français à voir le soleil se lever ? - Ça  m'intéresse

 

Dis, que voudrais-tu faire ?

Être souffleur de joie
Ou cueilleur de soleil.

Ce n'est pas un métier !

Je veux être un sculpteur
De sable ou de cristal.

Cela ne sert à rien !

Je serai un oiseau
Qui chante pour les vagues.

Cela n'est pas possible !

Je deviendrai poète
Et je déposerai le monde dans mes vers
Pour le rendre plus beau
Plus tendre et plus confiant.

 

 

Les visages multiples du cosmos | Dossier

 

 

 

Partager cet article
Repost0
24 juillet 2021 6 24 /07 /juillet /2021 16:09

Saat Eksistensi Tuhan Menjadi Sangat Konkret Kondisi

         CE FUT UN ÉMERVEILLEMENT…

 

Il ouvrit les yeux et ce fut un émerveillement!
Une lumière blanche presque flamboyante,
Des yeux de toutes couleurs empreints de tendresse,
Des bras doux, un parfum subtil, des sourires extasiés...
Plus tard, s'offrirent à lui les miroitements du soleil,
Le mouvement du vent balançant les feuillages,
L'arôme des roses, des lys, des lilas et des seringas
Puis l'océan aux vagues murmurantes,
L'écume argentée sous les premières lueurs d'aube,
Les étoiles que l'on aimerait tant toucher,
La lune au corps pâle qui nous regarde de haut,
Les roulades dans la neige glacée
Sous les branches des arbres toutes givrées
Qui semblent des tableaux de nacre issus d'un rêve,
Aussi cette terrienne splendeur des minéraux,
L'améthyste et le quartz pour orner sa demeure
Et le regard plongé au cœur pur des cristaux
Pour y voir flotter l'ombre de nos destinées,
Le compagnonnage avec les hommes et les bêtes,
L'éclat des fleurs, des arbres, le visage blond des déserts,
L'immersion dans des livres de toutes tailles, toutes époques,
L'intense joie de l'esprit au sein du peuple des mots,
Les plus beaux chants et les plus belles musiques,
Celles qui transcendent l'âme et la portent aux nues...
Sans oublier, au zénith de la vie, l'alliance signée avec le bonheur
Dans la fusion d'un amour humain qui comble plus que tout…
Enfin voici qu’un jour, allongé sur son lit, dans une lumière tamisée,
Entouré par des regards débordant de tendresse,
Il ferma les yeux et laissa son souffle doucement s'éteindre...
Et ce fut la fulgurance d'un neuf émerveillement!
La découverte d'un univers caché derrière le tain de la vie,
Une profusion de couleurs, de parfums, de  beauté,
Le recommencement inouï de toutes choses
Sous une marée d'amour inconditionnel ondulant à l'infini...

 

Paradis, enfer… Comment se représenter la "vie d'après" ?

Planetoscope - Statistiques : Combustion d'hydrog�ne par le soleil

Paradis Banque d'images et photos libres de droit - iStock

 

Partager cet article
Repost0
27 avril 2021 2 27 /04 /avril /2021 16:49

 

 

 

Comment traduire par des mots les malheurs d'un enfant né en Andalousie en 1937 au temps du franquisme ? Manuel vit à Baza, une petite ville non loin de Grenade. C'est là qu'il endure jusqu'à ses treize ans des souffrances profondes dont il garde encore l'empreinte. Son père ayant fui le franquisme, il reste avec sa mère qui ne tardera pas à mourir d'épuisement. Il vit alors dans un dénuement extrême. Le froid, la faim, une solitude parfois totale avec des moments de terreur, constituent son lot quotidien. Rejeté par une famille indifférente, il n'aura que le soutien irrégulier de sa soeur aînée forcée de s'absenter pour trouver de quoi vivre.
Ce récit, même avec ses accents puissants de désolation et de souffrance, n'aurait été qu'un récit biographique parmi d'autres si la forme poétique ne lui donnait cette aura si singulière et ne plaçait le texte au-delà du témoignage. En effet, la versification allège le récit des pesanteurs et fait entrer le lecteur dans une dimension universelle.

 

Vous pouvez commander en ligne ce livre :

 

livre.fnac.com

https://www.leslibraires.fr

https://www.decitre.fr

https://www.furet.com 

http://www.lalibrairie.com.livres

http://halldulivre.com

https://www.culture.leclerc.poesie-u

https://www.amazon.fr

fr.shopping.rakuten.com

www.cultura.com

www.e.leclerc

www.mollat.com

                                 etc...

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2020 7 17 /05 /mai /2020 12:30
La tristesse chez les enfants - Nos Pensées
                     
 
   ENFANTS EN DANGER !

« En France, un enfant meurt
        tous les cinq jours
sous les coups de ses parents »
(Étude révélée par l’IGAS, l’Inspection générale des affaires sociales.)
 
 
 
 
Brusquement réveillée cette nuit, j'ai cru voir
Une petite fille qui courait dans le noir,
Fragile, toute pâle et si douce et si belle,
Qu'elle m'a fait penser, je ne sais pas pourquoi,
À la fuite éperdue d'une biche aux abois
Ou au vol effrayé d'une fine hirondelle...
 
 
 
Comment osez- vous?
Comment pouvez-vous?
Faire du mal à des enfants
Si faibles et si innocents?
 
 
 
Avez-vous donc perdu la moindre  humanité,
Votre amour de parent qui devrait protéger?
On en parle parfois, on cherche à  dénoncer,
Alors on met des mots, on crie des vérités,
Mais ressent-on vraiment dans son âme et son corps
Tous ces coups supportés et encore et encore?
Ce mur de désespoir où chaque jour se meurt
Leur chance de survie et leur droit au bonheur?
Car ce qu'on imagine au loin, par la pensée,
Est loin du cauchemar de la réalité!
 
 
 
Eux frissonnent et tremblent et n'ont pas de répit,
Eux guettent sans arrêt ce que fait l'ennemi,
Ce parent dangereux qui devient enragé,
Qui soudain va hurler puis sans fin les frapper.
Je l'ai vu dans des films, je l'ai lu, je le sais,
Mais moi je ne suis pas recouverte de plaies
Ou bien terrorisée quand approche la nuit
Et qu'une ombre sinistre approche de mon lit!
 
 
 
Cela me rend malade et mon cœur révulsé
Se sent tout à la fois coupable et révolté
Car nous vivons nos vies, pas très loin, à côté,
Les oreilles bouchées et les yeux bien fermés :
Ne pas faire attention, ne pas chercher plus loin
Ce qui parfois se trame sur notre chemin,
Ce regard plein de peur, mal à l'aise et fuyant,
Cette marque de coup entrevue un instant !
 
 
 
Comment osons-nous,
Comment pouvons-nous
Ne pas deviner
Et ne pas sauver?
 
 
 
Certes, beaucoup se battent depuis des années
Mais il faudrait grossir leur nombre par milliers !
Il faudrait mieux veiller, il faudrait nous unir,
Parler autour de nous et faire réagir!
Levons-nous, agissons!
Osons, intervenons!
Rendons à chaque enfant
Un avenir souriant,
Un regard transparent
Dépourvu de souffrance!
 
 
COMBATTONS TOUS LA MALTRAITANCE !
 
 
 
 
Frédérique RAMOS
(Auteur du livre : "Non à la maltraitance des enfants",
préfacé par le sénateur Nogrix, président du SNATEM
lors de la parution du livre.
Des extraits sont lisibles sur ce blog.) 
 
regard un enfant
Partager cet article
Repost0